La Captain America d'Easy Rider

La Captain America d'Easy Rider

On l'a pratiquement tous vu, et, qu'on ait aimé ou pas, on est d'accord pour dire qu' Easy Rider a été, est et restera emblématique pour beaucoup d'entre nous. Ce road movie ou odyssée motarde, monument culte du cinéma américain et de la kustom culture, permettra à l'époque de relancer la pratique de la moto aux Etats-Unis et en Europe, puisque le thème du film est une ode à la liberté par la pratique du deux roues face à une société de plus en plus conformiste. Mais bien plus que les têtes d'affiche que sont Peter Fonda, Dennis Hopper et Jack Nicholson, les véritables stars sont les Harleys Davidson Panhead de 1951 et notamment la Captain America.

Captain America PanheadUne Harley Davidson Hydra Glide modifiée dont la fourche est aussi longue que la carrière de son pilote, rallongée de 12 pouces (un peu plus de 30 cm) avec un angle de chasse de 42 degrés. En plus de populariser les choppers dans le monde, les gens se sont mis a customiser et a construire des bécanes un peu partout : Russie, Chine, Japon...

Malgré cela, rare sont les gens à connaître les réels bike builders de la Captain America...
Deux afro américains Clifford « soney » Vaughs, alors bike designer et Ben Hardy​, un bike builder de Los Angeles. A l’époque Vaughs était motard et avait lui même construit son chopper, un knucklehead bleu . En plus de ses nombreuses fonctions, il bossait à la station de radio de LA la KRLA. En été 1966, Fonda fut arrêté pour possession de marijuana et Vaughs du alors couvrir l'affaire pour la station de radio, c'est ainsi que les deux se rencontrèrent. Peu de temps après, Fonda et Dennis Hopper vinrent à sa rencontre pour lui parler d'un film, puis de bécanes... la légende raconte même que c'est Vaughs lui même qui aurait trouvé le titre du film, d’après la chanson de Mae West « I wonder where my easy rider's gone » de 1933.


Sony Vaught Bike Designer

Apres avoir acheté 4 panheads à une vente aux enchère par le Sherif de L.A en 1967, il s'aidera de Ben Hardy et du Mécanicien Larry Marcus pour créer la Captain America et la Billy. Deux motos de chaque furent construites, l'une fut détruite en partie à la fin du film, les 3 autres furent volées. Etant donné le budget limité de Dennis Hopper à l'époque, une fois que la Columbia Pictures ait investit dans le projet, elle vira une bonne partie de l'équipe ainsi que les bike builder dont les contributions ne furent pas incluses dans le générique du film.

Ben Hardy Bike Builder for King of Bikes



Hardy et Vaughs restèrent majoritairement peu connu et peu reconnu par leurs pairs du fait de leurs origines afro américaine à l'époque.
Pour la première fois en 2009, Vaughs et Hardy furent publiquement crédités en tant que créateurs de la captain america par le reportage de Jesse James « History of Chopper ».
Ben Hardy, connu localement comme « Benny » ou « King of Bikes » fut un mentor pour beaucoup de bike Builders à South Central L.A.
 

Ajouter votre commentaire

facultatif

facultatif

Anti-spam :

Commentaires

01 mars 2018 à 10h19
JeanBrico

Du rêve pour moi. Des motos de légende inégalables.

Mickaël Maurin 26 juil 2018 à 11h54
Mickaël Maurin

Ce road movie, qui a pas mal vieillit, m'as laissé une trace indélébile dans mon esprit ! Et c'est en bonne partie à cause de lui que je ride en Kustom aujourd'hui.
Tellement bon ! Tellement Kulte ! Une pure source d'inspiration, de liberté et de "way of life" rafraichissante.
Seul regret ici, avoir attendu 2009 pour promouvoir les vrais builderz derrière ces machines de rêve, à cause de la couleur de leur peau.... le monde tourne pas aussi rond qu'une jante à rayon malheureusement.
Merci du partage !

© Copyright 2018 - Kustom Workshop - Design : Noisegraphix.net - Tous droits reservés.
Paypal Paybox colissimo Chequepaiement securiseVirement
Haut de page