Jimmy Shine So-Cal

Le petit génie du So-Cal Speed Shop

 

Les gens demandent souvent à Jimmy pourquoi on le surnomme “Shine”. Il y a sûrement toutes sortes de raisons à cela, mais la vérité est que « Jimmy Shine » est bien plus facile à retenir que James Dennis Falschlehner.

    Dans tous les cas, Jimmy et sa famille, investie dans les courses de voitures anciennes customisées, résidaient à Temple City (Californie). Pendant mon mandat avec le magasin “Pete & Jake’s Hot Rod Parts“ je ne savais pas que le gars qui était responsable de la très sympathique «1934 3 Window Coupe » et de la fameuse « Lunar Duner » (un précurseur du « camion monstre ») était en fait le père de Jimmy, Denny. Le père a bien-sûr influencé son fils qui à l’âge de 14 ans a terminé un pickup, une Willys pickup Gasser style à moteur Chevy 1940.

    Jimmy a travaillé dans ce domaine pendant un moment afin de renforcer ses compétences dans les hot rods, la customisation et les motos. Puis, en 1997, j’en ai appris plus sur Jimmy par le biais d'une connaissance commune. Globalement il avait le profil exact que je recherchais pour être un constructeur potentiel de voitures. Si vous arrivez à faire fi de ses tatouages et de son impudence, alors c’est votre homme. C’était il y a une douzaine d’années. Il est encore plus tatoué à présent et il n’a calmé que moyennement ses ardeurs, mais le jeune que nous avons embauché est devenu un bon artisan.

    Pour le nouveau venu, SO-CAL n’est pas un endroit facile à intégrer. Les attentes sont importantes, la phase d’apprentissage est longue et ardue, et pour couronner le tout, l’équipe est renommé pour ses taquineries sans pitié. En travaillant en étroite collaboration avec l’équipe de SO-CAL, Shine a obtenu des positions-clé sur des projets comme : le coupé Ford ‘Chuck DeHeras 40 Ford’, le roadster d’Ed Ducazau ‘29 hoboy roadster’, ‘L’intemporelle Harley’ de Dan Kruse, la convertible ’51 Merc’ de Gene Olson, la ‘DH Special’, la ‘Fleet Special’, le roadster propulsé de Bill Linding’s Ardun ’32 hiboy’ (présenté sur la chaîne Découverte « Constructions Hot Rod ») et la ’57 Chevy Gasser’ pour Todd Haas.

    Durant son temps libre, il a construit deux superbes Harley et son pickup emblématique : le ’34 pickup Ford’ une voiture de course “Bonneville“ qui lui a permis d’intégrer le prestigieux ‘Club MPH 200’. Il est actuellement en train de construire un roster, le ’29 AV8 hiboy roadster’ pour le collectionneur de voitures Tom Lieb et prépare également une voiture “Bonneville“ pour la saison 2009.

    Ce qui compte le plus dans la vie de Jimmy c'est: sa famille, le hot-rod, les motos et le surf. Sa femme Nikki et ses filles Morgan et Kayla partagent patiemment sa passion et le soutiennent : ‘C’est un papa très cool !’.     Aujourd’hui, Shine profite d’une situation confortable et est toujours plein d’ambition.

   Certes une situation professionnelle et privée confortable mais l’avenir est son défi imprévisible, surtout depuis qu’il s’est risqué dans le monde de la télévision. En 2008, Jimmy joue dans sa propre série TV appelée ‘Hard Shine’ qui s’est avérée être un succès planétaire pour la chaîne de télévision TLC et il vient juste de terminer un projet pilote de 3 parties pour la chaîne ‘Discovery Channel ‘ diffusée au printemps 2009.

    Et ensuite? Peut-être que Kayla et Morgan auraient du ajouter le fait que leur père est surtout “très dingue ». Shine a tout l’avenir devant lui!!!

Quand Jimmy Shine Ride les flaques d'eau c'est pas comme à l'école!   vidéo
 

               Pete Chapouris, President
 de SO-CAL SpeedShop;

© Copyright 2017 - Kustom Workshop - Design : Noisegraphix.net - Tous droits reservés.
Paypal Paybox colissimo Chequepaiement securiseVirement
Haut de page